laboratoire de physique statistique
 
 
laboratoire de physique statistique

Un nouveau mécanisme d’instabilité dynamo lorsque la conductivité électronique n’est pas uniforme
Le champ magnétique des étoiles ou des planètes est dû aux mouvements turbulents et rapides du fluide conducteur qui se trouve en leur sein. Par un mécanisme appelé instabilité dynamo, ces écoulements favorisent l’émergence et l’amplification simultanée d’un courant électrique et d’un champ magnétique. Jusqu’à présent, les physiciens considéraient que l’apparition de cette instabilité nécessitait que l’écoulement du fluide soit relativement complexe. Des physiciens du Laboratoire de physique statistique de l’ENS (LPS, CNRS/ ENS / Univ. Paris Diderot/ UPMC) viennent de montrer que cette complexité de (...)
Les "Rencontres Physique-Entreprise-Recherche"
Les "Rencontres Physique-Entreprise-Recherche" organisées par Jean-Jacques Benattar, Secrétaire Général de la SFP, et Eric Perez ont réuni 500 doctorants/postdocs physiciens et 50 entreprises et institutions à l’Hôtel de Ville de Paris le 10 mars 2017. Lire la suite Le site RPER : www.rencontresPER2017.fr
Lydéric Bocquet : Médaille d’argent du CNRS
Lyderic Bocquet vient d’être décerné la Médaille d’argent du CNRS pour ses "travaux dans le domaine de la dynamique des fluides aux micro- et nano-échelles en utilisant à la fois des outils théoriques de la matière condensée et plus particulièrement pour tes contributions significatifs en nanofluidique et concernant le transport des fluides aux nano-échelles".
Yves Pomeau : Médaille Boltzmann 2016
Yves Pomeau va recevoir la médaille Boltzmann en 2016. Elle lui sera remise lors du congrès STATPHYS26 du 18 au 22 juillet 2016 à Lyon. Cette médaille, décernée tous les trois ans, est la plus haute distinction en physique statistique. Yves Pomeau occupe une place centrale et une position unique dans la physique statistique moderne. Son travail a eu une profonde influence dans les domaines voisins que constituent la turbulence et la mécanique. Il est l’un des théoriciens français les plus renommés de la physique et de la mécanique, et un des fondateurs du laboratoire de Physique Statistique de (...)
How many pieces will a balloon form when it pops ?
En combien de morceaux un ballon éclate-t-il ?
Author : Sébastien Moulinet You can do the experiment yourself ! Inflate a balloon moderately and prick it with a needle. You will obtain two large fragments. On the other hand, a highly inflated balloon bursts into a large number of shreds. In this paper, we investigate the scenario yielding the fragmentation of a stretched rubber membrane. Using fast imaging, we show that the explosion yields a tree-like crack network that initially stems from a single fracture, and then grows through a succession of splitting of the crack tips. We have observed that this branching occurs when the (...)
Electron Beam cooling of thermal vibrations
Auteur : Alessandro Siria
Every object at finite temperature is submitted to a thermal agitation. The movements induced by such thermal agitation are generally negligible at the macroscopic scale ; however they can dominate and control the behaviours of objects at the nanoscales. Further, this “thermal noise” appears as the main limitation for a great number of ultra-­‐ sensitive measurements such as high resolution imaging, integrated force sensors, mass spectrometry or even time measurement and triggering. A. Niguès and A. Siria at the Laboratoire de Physique Statistique, in collaboration with Pierre Verlot at (...)
Instabilities and Nonlinearities in Soft Systems : From Fluids to Biomaterials
Indépendamment de la journée “Morphogénèse” organisée dans le cadre des rencontres du Non-Linéaire en Mars 2015 par Mokhtar Mokhtar ADDA-BEDIA et Arezki BOUDAOUD, deux collègues italiens, Gaetano Napoli et Giuseppe Saccomandi, ont pris l’initiative de réaliser un numéro spécial de la revue “International Journal of Nonlinear Mechanics” intitulé “Instabilities and Nonlinearities in Soft Systems : From Fluids to Biomaterials” Ce numéro comprend des contributions de collaborateurs de Martine BENAMAR (pas tous). Il a été réalisé complétement à son insu. Vous pouvez accéder à ce numéro via le WEB (...)
Nouvelle théorie de prédiction de l’évolution des séquences virales
Quand un virus migre dans un nouvel organisme hôte, il doit s’adapter pour devenir aussi invisible que possible pour le système immunitaire de l’hôte. B. Greenbaum et ses collaborateurs ont par exemple montré que, depuis que la grippe a migré des oiseaux vers l’homme en 1918, son génome a évolué pour diminuer le nombre de motifs dinucléotidiques C-G le long de sa séquence, motifs qui sont reconnus par le système immunitaire inné chez l’humain mais pas chez les oiseaux (1). Notre travail propose une théorie simple, inspiré par la mécanique statistique, de l’équilibre entre forces entropiques et (...)
Abdou Rachid Thiam selected for ATIP-Avenir program 2014
Abdou Rachid Thiam selected for ATIP-Avenir program 2014. Recently recruited at LPS with a position of research assistant at CNRS, Rachid Abdou Thiam was granted with an ATIP-Avenir program 2014 funding. This funding, which includes equipement and human ressources, will enable Mr Thiam to lead a group within the LPS. Abdou Rachid Thiam research focuses on emulsion science based on microfluidics to (1) address lipid metabolism questions by reconstituting the binding and action of lipid droplet proteins on model membranes and (2) understand the contribution of lipid-based surfactants on (...)
Nouveau cadre de modélisation des fluides quantiques à température non nulle
La superfluidité de l’hélium refroidi en dessous de 2,17 Kelvin a été découverte par Piotr Kapitza en 1937. La théorie hydrodynamique la plus aboutie en est le modèle à deux fluides de Lev Landau. Ce modèle considère l’hélium 4He comme un mélange intime, dans une proportion dépendant de la température, d’une composante normale et d’une composante superfluide [1]. Cependant il ne donne pas de description de la dynamique des tourbillons quantiques et de leur interaction avec le fluide normal. Les tourbillons quantiques sont des lignes autours desquelles la circulation du champ de vitesse a une valeur fixée (...)
Comment les microcolonies de bactéries protègent-elles leur production des tricheuses  ?
Si la sélection naturelle favorisait uniquement les capacités de reproduction et de survie au niveau de l’individu, il devrait en résulter un monde dominé par des comportements individuels. Or des comportements coopératifs sont observés à toute les échelles de la biodiversité (humain, oiseau, insectes, microbes, etc...). Chez les oiseaux, les fourmis ou les abeilles, des marqueurs génétiques permettent de diriger le produit de la coopération vers des individus semblables donc aussi coopérateurs. Chez les microbes, la coopération passe généralement par la sécrétion de molécules bénéficiant à d’autres (...)